Terrain synthétique

24 février 2016 - 21:00

Quatre nouveaux synthétiques vont bientôt être construits à Brest. La piste d'athlétisme du Petit-Kerzu et le skatepark du jardin Kennedy vont aussi être refaits.


Le Petit-KerzuLa Ville de Brest s'apprête à investir 1,4 million d'euros sur ce site à l'horizon 2017-2018. Cela concerne la piste d'athlétisme, utilisée par le Stade brestois pour ses entraînements. « Elle est très usée », explique Bertrand Rioualen, directeur du service Sports - Nautisme à Brest métropole.

La piste sera donc refaite, et un terrain synthétique sera construit au centre. Outre les scolaires, avec notamment la proximité de Kerichen et de La Croix-Rouge, ce terrain sera dédié aux rugbymen du Buc. « Ça nous permettra d'avoir une belle offre globale sur ce site qui est très utilisé », souligne l'adjoint aux sports, Patrick Appéré. Quand ils seront engagés, les travaux devraient durer de deux à trois mois.

Guéguéniat et la Fontaine-MargotCes deux projets représentent un montant d'1,8 million d'euros, là aussi à l'échéance 2017-2018. « À Guéguéniat, il s'agit actuellement d'un terrain stabilisé qui se trouve derrière le gymnase et à proximité de la piscine, précise Bertrand Rioualen. Cela fera un complexe global très intéressant. On voudrait aussi conserver une piste pour pouvoir continuer à pratiquer de l'athlétisme sur l'équipement. »

Sur la rive droite, le terrain se fera du côté de Saint-Pierre, sur le site de la Fontaine-Margot. À terme, cette structure sera destinée à l'ASPTT Brest et à la Légion Saint-Pierre.

ProvenceCe dernier projet de terrain synthétique, qui constituerait donc le 9e du genre à Brest, compte tenu des cinq existants déjà (Menez-Paul, Pen-Helen, Bouguen et deux à La Cavale-Blanche), n'entre pas dans le même cadre que les trois précédents. Il fait en effet partie du projet de revalorisation des quartiers, Bellevue en l'occurrence.

« C'est l'État qui gérera financièrement. Nous, on sera en appui technique », précise Patrick Appéré. L'équipement, principalement destiné aux écoles de football, se situera aux abords du gymnase de Provence.

Skatepark de KennedyLe skatepark du jardin Kennedy entre aussi dans la copie de la Ville, pour une réfection à 330 000 €. Avant d'avancer davantage dans le projet, Patrick Appéré prévient : « Il faut construire le projet avec les jeunes usagers, en discutant avec eux. Mais il est temps de faire quelque chose car aujourd'hui, il est limite au niveau de la sécurité. »

Gymnase FochPour Patrick Appéré, « ce gymnase a une belle place à occuper dans le centre-ville. Il est réellement attendu, et le plus vite sera le mieux. Mais c'est un gros dossier. » Même si aucune échéance précise n'est arrêtée, un bureau d'études est déjà à la tâche sur le sujet. L'enveloppe sera de 6,2 millions d'euros.

Le stade Le BléLe projet de refaire la tribune Quimper et la pelouse du stade Francis-Le Blé avait été évoqué lors du dernier débat d'orientation budgétaire. « Cette tribune est usée jusqu'à la corde, explique Patrick Appéré. On a commencé à regarder ce que l'on peut faire. »

Là non plus, pas d'échéance, mais la Ville a déjà fait appel à un programmiste pour mesurer les données du chantier. « L'idée est de passer de moins de 1 000 places à plus de 2 000, enchaîne Bertrand Rioualen. Le chantier sera sur la fin du mandat. Quant à la pelouse, elle sera refaite à l'intersaison 2016-2017. Entre la pelouse et la tribune, on est sur un budget de 7 millions d'euros. »   Source: Ouest France

Commentaires

Staff
Guillaume Miorcec
Guillaume Miorcec 24 février 2016 22:29

Très bonne nouvelle pour le club, les dirigeants et les enfants :)